Nouvelles histoires de fantômes

L’exposition Nouvelles histoires de fantômes s’est tenue au Palais de Tokyo jusqu’au 7 septembre 2014. C’est une installation conçue par Georges Didi-Huberman et Arno Gisinger d’après le légendaire Atlas Mnémosyne d’Aby Warburg, historien de l’art du début du XXe siècle.

Georges Didi-Huberman et Arno Gisinger font œuvre commune avec une installation surprenante : Mnémosyne 42, de Didi-Huberman, extraits de films projetés au sol (d’Eisenstein à Pasolini ou Godard), et Atlas, de Gisinger,  une suite de photographies imprimées sur papier et collées aux murs.

Cette exposition traite ainsi de la vie fantômatique des images dont notre présent, autant que notre mémoire — historique ou artistique —, est constituée. Elle se présente comme un hommage contemporain à l’œuvre d’Aby Warburg dont le grand atlas d’images — intitulé Mnémosyne, nom grec de la déesse de la mémoire et mère des Muses — réunissait un millier d’exemples figuratifs où toute l’histoire des images se disposait de façon à nous faire entrevoir les problèmes les plus fondamentaux de la culture occidentale. (extrait du site artactuel.com) Ecouter Georges Didi-Hubermann sur France Culture, émission Du jour au lendemain.



Les commentaires sont fermés.